samedi 31 août 2013

Cachets de section de Commis Ouvriers militaires d'Administration (C.A.O.) en Haute Alsace (1919)

Durant la Première Guerre guerre mondiale, l'armée française disposait de 25 sections de Commis Ouvriers militaires d'Administration (CAO).

Chaque section de CAO était affectée à un corps d'armée dont elle porte le numéro.



Carte postale en franchise militaire avec cachets du commandant du détachement principal Section de COA de la 2e Armée et timbre à date de "Mulhouse 1" (12 février 1919) 


Ces unités avaient en service les services d'intendance de l'armée : boulangeries, parcs de bétail, convois administratifs, etc.

Des cachets de ces sections sont également connus après la libération, en 1919, dans les grandes villes de l'Alsace libérée (Mulhouse, Colmar).

samedi 17 août 2013

L’utilisation dans le Haut-Rhin de timbres à date allemands par l’administration française après la libération (1944)

D'une façon générale, le trafic postal allemand est interrompu dans le Haut-Rhin le 23 novembre 1944 suite à la libération de Mulhouse et de Strasbourg.

Avant même la libération complète de l'Alsace (la poche de Colmar n'est libérée qu'en février 1945), l'administration postale française relança les services financiers afin de ne pas paralyser l'activité économique et la population civile (paiement des rentes aux retraités par exemple).

En attendant la livraison d'un matériel postal français, quelques bureaux de poste ont utilisé des timbres à date allemands.



Reçu de pension établi à ILLFURTH le 20 décembre 1944,
avec timbre à date allemand.


samedi 10 août 2013

Les timbres à date des convoyeurs en Alsace depuis 1945

Contrairement au reste de la France, la poste ferroviaire française a cessé de fonctionner en Alsace-Moselle de 1940 à 1944.

Les timbres à date utilisés après 1945 sont toujours différents du matériel oblitérant d'avant guerre.

Ces timbres à date sont en principe ondulés jusqu'en 1966, puis circulaires après cette date. Cette règle n’a pas été appliquée immédiatement car on relève encore des timbres à date ondulés jusqu'en 1968 (Ligne Sélestat à Mulhouse par exemple).

Ces cachets (ainsi que ceux des ambulants) utilisés depuis 1945 font actuellement l'objet d'un recensement au sein de la SPAL en vue de la publication d'un catalogue dans quelques mois.

Extrait de la maquette du futur catalogue :



samedi 3 août 2013

Les oblitérations mécaniques type DAGUIN de l'agence postale d'Ammerschwihr

L'agence postale d'Ammerschwihr est la seule agence postale dite du régime général (timbres à date hexagonaux tiretés) d'Alsace-Lorraine à avoir été équipée d'une machine à oblitérer le courrier durant la période de l'entre-deux-guerres.

Il s'agissait d'une machine type DAGUIN, utilisée de 1936 à 1940.

Cette machine a été utilisée avec deux flammes de propagande touristique :



AMMERSCHWIHR / SON KAEFFERKOPF



AMMERSCHWIHR / SES BONS VINS BLANCS


Les dates extrêmes d'utilisations relevées par la SPAL figurent dans le Catalogue des timbres à date français du Haut-Rhin 1915-1940.

Dans le Bas-Rhin, une agence postale dite d'Alsace-Lorraine (timbres à date hexagonaux à traits continus) a également utilisé une machine à oblitérer type Daguin de 1933 à 1940 (voir Catalogue des timbres à date du Bas-Rhin 1919-1940 édité par la SPAL)