samedi 28 septembre 2013

Oblitérations des timbres d’occupation réalisées dans les agences postales d’Alsace en 1940

Lors de la mise en service des timbres postale d'occupation le 15 août 1940, les agences postales n'ont pas encore été dotées du matériel postal oblitérant allemand.

Ainsi sont connues pour de multiples communes des lettres affranchies avec un timbre "Elsass", oblitéré à l'aide d'un timbre à date hexagonal français, forme caractéristique des agences postales.

Ces combinaisons sont toutefois éphémères, car contrairement à la Moselle, des timbres provisoires en caoutchouc ("Gummistempel") ont rapidement été fournis aux établissements postaux.

On en distingue deux types de timbres à date :

- les timbres à date à trait continu des agences postales dites d'Alsace-Lorraine (régime local),




- les timbres à date à trait tireté des agences postales du régime général




On peut aussi signaler le cas particulier de la machine Daguin d'Ammerschwihr avec timbre à date hexagonal, utilisée après le 15 août 1940.




Le timbre à date de Wattwiller est connu évidé.

Ces timbres à date sont répertoriés dans le catalogue "LA POSTE EN ALSACE" publié par la SPAL en 1986.


samedi 7 septembre 2013

Le camp du Struthof après 1945

Le tristement célèbre camp de concentration du Struthof à Natzwiller a été transformé en camp d'internement dès la Libération, sous administration du Ministère de l'Intérieur puis de la Justice.

Près de 2.500 Allemands, hommes, femmes et enfants civils présents dans la zone de combats, y sont internés dès janvier 1945.

Des Alsaciens accusés de collaboration y furent également détenus. (sources : www.struthof.fr)




Les correspondances avec le camp d’internement sont contrôlées par la censure et portent une griffe encadrée « Censure ».