samedi 28 janvier 2012

Les marques de départ « HABSHEIM » sous l’Ancien Régime

Un bureau de recette est ouvert à HABSHEIM le 1er février 1772.

Jusqu’en 1792, date de création des départements, deux marques postales sont connues sur le courrier expédié en port-dû (c’est à dire dont le port a été acquitté par l’expéditeur).




Les deux marques postales sont libellées « HABSHEIM » mais se distinguent par leur taille. La plus ancienne, avec caractères fins mesure 38 x 4.5 mm, la seconde, avec lettres empâtées, 29 x 4 mm.




Ce bureau de poste sera supprimé en 1798, lors de l’ouverture de bureau de recette de Mulhouse, suite au rattachement de cette ville à la France.

Le 1er janvier 1827 est ouvert à Habsheim un bureau de distribution rattaché à celui de Mulhouse.

Fin 1848, le bureau de Habsheim redevient bureau de recette.

samedi 21 janvier 2012

Les oblitérations mécaniques type DAGUIN à Riquewihr

Eugène DAGUIN est l’inventeur d’une machine à oblitérer permettant de frapper simultanément deux timbres à date ou un timbre à date et une flamme.

Les oblitérations de l’entre deux guerres ont été répertoriées (avec première et dernière date relevées) par la SPAL sous les types 208 à 210, dans ses trois catalogues départementaux des timbres à date français.

On connaît pour le bureau de poste de Riquewihr trois oblitérations Daguin, utilisées de 1929 à 1939.



Oblitération Daguin "RIQUEWIHR  /  VILLE  /  PITTORESQUE  /  VINS REPUTES"



Une machine Daguin sera remise en service dans les années 50 avec texte : "RIQUEWIHR  /  VILLE  /  HISTORIQUE  /  VINS REPUTES".



La machine sera réutilisée de mai 1984 à novembre 1985 dans le bureau de poste du musée postal de Riquewihr pour affranchir le courrier des philatélistes, à l’occasion du centième anniversaire de cette machine.

samedi 14 janvier 2012

Les expositions philatéliques internationales de 1921 et 1927 en Alsace

Du 15 au 22 mai 1921 fut organisée une exposition internationale des timbres-poste dans le musée de Mulhouse.

A cette occasion fut organisé le 1er congrès des associations philatéliques françaises durant lequel fut décidée la création d’une Fédération nationale, sous l’impulsion de M. SCHMERBER, président de la Société philatélique de Mulhouse.

Un bureau temporaire fonctionna durant le week-end.






Du 4 au 12 juin 1927 fut organisée à Strasbourg une exposition philatélique internationale dans le cadre du 50ème anniversaire de la Société philatélique "Union 1877" de Strasbourg.

Le secrétaire général de l’exposition fut Henry BAUER, vice-président de la fédération française, fondateur de la SPAL.

Un bloc fut vendu sur souscription pour financer la manifestation.




Un entier postal sera également émis à cette occasion.





samedi 7 janvier 2012

Les correspondances de prisonniers de guerre de l’Axe en Alsace-Lorraine (1945-1948)

Les prisonniers de guerre allemands furent regroupés en 1945 dans 120 dépôts répartis dans toute la France, dont 5 en Alsace (Mutzig, Colmar, Haguenau, Mulhouse et Strasbourg) et 4 en Moselle (Metz, St-Avold, Sarrebourg et Sarralbe).

Les prisonniers furent affectés à une multitude de détachements ou commandos de travail, pour réaliser des travaux agricoles, de déminage, de reconstruction, de voirie, travailler dans les mines, etc).

Chaque prisonnier avait en principe droit à 2 lettres et à 4 cartes par mois (formulaires normalisés avec volet pour la réponse). Ces courriers étaient soumis à la censure postale.

Pour en savoir davantage : « Les dépôts de prisonniers de guerre de l’Axe en Alsace et en Moselle » (1945-1948), 204 pages, par Michel Frick, édité par la SPAL en 2002).



Carte de correspondance normalisée de 1947 expédiée depuis le commando de travail n° 307 du dépôt n° 102 de Colmar



Carte de correspondance de fabrication utilisée par les prisonniers de guerre du dépôt n° 101 de Mutzig en 1945.